Home
Surviving death, une nouvelle série documentaire

Surviving death, une nouvelle série documentaire

Le 6 janvier 2021, Netflix a sorti une série documentaire portant sur l’hypothèse de la survie au-delà de la mort. 6 épisodes réalisés par Ricki Stern, grâce aux conseils de la journaliste américaine Leslie Kean, spécialiste en parapsychologie, abordent les Expériences de mort imminentes (EMI), la médiumnité, les signes de l’au-delà, le vécu de communication subjectif avec les défunts et les souvenirs de vies antérieures. Cette série magnifiquement réalisée, intéressante et bien rythmée donne à voir des témoignages de personnes ordinaires, d’expérienceurs et de médiums, ainsi que de médecins et de chercheurs reconnus pour leur expertise dans les domaines traités. L’Institut Métapsychique International y figure même, puisque son président Mario Varvoglis, présente les moulages du médium physique Franek Kluski, réalisés à l’institut.

 

Le ton de la série se veut neutre. Les arguments en faveur d’une survie sont accompagnés de réflexions évoquant des doutes sur la véracité des phénomènes ou sur les possibilités de fraudes. Cette série introduit donc le sujet de manière relativement réussie et offre l’opportunité d’ouvrir une réflexion autour de ce thème majeur. Et c’est là que nous souhaiterions faire deux remarques. Nous avons d’une part, été surpris de constater que lors du premier épisode sur les EMI, les témoins parlent du fait qu’ils sont « morts » et qu’aucun commentaire ne précise derrière que ces personnes ne sont pas réellement mortes. Il aurait été judicieux de souligner qu’une EMI n’est pas une mort réelle – la différence est de taille. D’autre part, il n’est pas clairement fait mention de l’hypothèse « psi/super psi » qui est pourtant, l’alternative majeure à l’hypothèse de la survie. Bien sûr, les perceptions extrasensorielles sont évoquées, mais il aurait été important de signaler explicitement que ces dernières 150 années la majorité des parapsychologues ont favorisé l’hypothèse psi. Il aurait même été possible d’indiquer – puisque c’est tout le propos du documentaire – que selon certains de ces chercheurs, tel Stephen E. Braude, l’hypothèse psi pourrait ne pas être entièrement satisfaisante pour expliquer certains cas soulevés dans le documentaire. Ceci aurait amené de l’eau au moulin du propos de la série. Quoi qu’il en soit, il reste surprenant que la série ait fait l’économie d’une mention de l’hypothèse psi, qui reste le scénario dominant pour la majorité des parapsychologues. Toutefois, nous soulignons à nouveau les multiples qualités de cette série. Elle fera certainement référence pour les futurs documentaires abordant ces questions si complexes.

Plus d’information, de la part de Leslie Kean :

Mediumship Episodes 2 and 3

Tags: