Home
La photothèque de l’IMI

La photothèque de l’IMI

Le patrimoine de l’IMI comprend de nombreuses photos anciennes, sur papier ou sur verre, des stéréogrammes sur verre, des épreuves etc…

Grâce à une collaboration avec l’Agence Martienne, ces photos ont été restaurées, numérisées, et de nouvelles photos d’une grande qualité ont été réalisées, constituant un fonds de plusieurs centaines d’images comme les portraits des fondateurs de l’IMI ou de grandes figures historiques de la parapsychologie, des séances de spiritisme, des ectoplasmes photographiés en stéréoscopie, des appareils d’expériences, des peintures spirites ou encore cette incroyable collection unique au monde de moulages de mains d’ectoplasmes, un véritable témoignage haut en couleurs de la belle époque de la métapsychique.

Moulage en plâtre de main gauche d’ectoplasme, dû au médium polonais Franek Kluski, séance spirite de septembre 1921 à Varsovie. Face palmaire de 6878. Collection de l’Institut métapsychique International (IMI). © photo Yves Bosson / Agence Martienne / IMI

En raison de la grande valeur à la fois historique et artistique de ces images, l’IMI est souvent sollicité pour des prêts ou des informations. C’est l’Agence Martienne qui représente les collections iconographiques de l’IMI auprès des professionnels de l’image, de la presse et de l’édition, de même que pour des expositions ou la production audio-visuelle.

 

 

 

 

 

 

 

Pour toute demande :
http://www.agence-martienne.fr
ou yves.bosson@agence-martienne.fr

 

 

Créée en 1999, L’Agence martienne est une collection d’images – documentaires, historiques, artistiques – consacrée à la science-fiction populaire et aux anomalies parascientifiques : ovnis, phénomènes paranormaux, créatures cryptozoologiques.

Photothèque indépendante spécialisée dans les représentations liées à l’imaginaire scientifique et technique, l’Agence Martienne a constitué une collection d’images unique en son genre, à partir de documents originaux, enrichis à la fois par les techniques photographiques et des données documentaires. On y trouve aussi bien des portraits d’auteurs de science-fiction, des photos d’ovnis, de scalps de yéti ou du suaire de Turin, comme de nombreuses illustrations de parascience, de science populaire, de vulgarisation scientifique ou encore de science-fiction (dont les fameux pulps)… C’est toute une partie de l’imaginaire occidental engendré par la science et la technique qui se révèle ainsi. Montrer, en les valorisant par l’image, que cet imaginaire est beaucoup plus riche qu’on ne le pense généralement, tel est au final le projet de l’Agence Martienne.