Home
Conférence d’Eric Dullin le 7 mai 2021

Conférence d’Eric Dullin le 7 mai 2021

Approche non expérimentale en Macro-PK :


Quelle crédibilité apporter à l’ensemble des évènements spontanés relatés depuis l’antiquité (poltergeist/maisons hantées, effets paranormaux par des mediums ou des mystiques et notamment la lévitation) ?

Présentation par le conférencier : 

Dans un premier temps nous présenterons le contexte de la Macro-PK dans les phénomènes spontanés (mediumnité non expérimentale, poltergeist, phénomènes autour des mystiques).
Nous parlerons des sources, des auteurs concernés et de la notion de plausibilité des faits.
Ensuite  nous partirons de l’étude d’échantillons correspondant à plus de 500 cas de « poltergeist » couvrant de nombreux pays et différentes périodes de l’histoire avec une visibilité sur le niveau de témoignages et des paramètres caractérisant ces événements (ex : coups frappés, déplacements d’objets, téléportation ou matérialisation d’objets, effets électriques, présence ou non d’un « agent poltergeist » identifié, …etc.)
Une analyse quantitative cross géographique et cross historique sera présentée.
Les différents types d’évènements principaux seront détaillés avec des sélections de cas pour les illustrer. Quelques cas seront présentés plus en détail et notamment un cas vécu personnellement avec des extraits d’enregistrements.
Nous analyserons ensemble le sujet particulier des lévitations de personnes avec une présentation quantitative et qualitative de cas rapportés depuis l’antiquité.
Nous conclurons par une analyse simple de la probabilité d’existence de ce phénomène et de ceux de poltergeists.

Le conférencier :

 

Eric Dullin, docteur-ingénieur, a toujours été intéressé par la physique et les phénomènes paranormaux. Il a été témoin personnellement d’un phénomène de poltergeist en Savoie et, suite à une formation en 2014 avec Jean Pierre Girard, il est attiré vers les expériences de télékinésie utilisant notamment une « psi-wheel » comme cible. Après un parcours de direction de recherches, chef d’entreprises et conseil dans l’industrie du logiciel, il se concentre aujourd’hui sur ses recherches autour de la Macro-PK qu’il a démarré en 2014 au sein du LAPDC.

Des collaborations avec l’IMI sont également en cours.

 

 

* Le terme « Psi-Wheel » ne se rapporte pas au dispositif expérimental de l’IMI du même nom conçu par Jean-Paul Bailly, mais à un type de petit mobile léger tournant sur lui-même communément utilisé par les praticiens de la télékinésie (N.D.L.R).

 

Voir les informations pratiques sur l’AGENDA de l’IMI