-  Mots clés de ce groupe

- Joseph Banks Rhine
- Parapsychologue
- Dean Radin
- Charles Honorton
- Robert Morris
- Dick Bierman
- Gertrude Schmeidler


Dick Bierman

Dick Bierman est enseignant à l’Université d’Amsterdam et à l’Université d’Utrecht. Il suggère qu’en vue d’étudier les phénomènes psi, nous pourrions avoir à proposer de nouveaux modèles théoriques intermédiaires entre la conscience et la réalité physique objective.

Après un doctorat en Physique Expérimentale, il s’est investi dans le domaine de la recherche en Intelligence Artificielle, et plus spécialement dans les systèmes d’ Intelligent Tutoring. Ces recherches l’ont mené à l’étude des états modifiés de conscience, en particulier ceux ayant trait au sommeil. Il a également étudié l’importance des processus affectifs dans l’apprentissage individuel, ce qui l’a conduit à s’intéresser aux facteurs émotionnels inconscients et à leur rôle dans la prise de décision. Son travail sur le Pressentiment, c’est à dire l’activation anormale de centres d’excitation physiologiques précédant des évènements chargés émotionnellement, a trouvé un champ d’application en adéquation avec ses autre domaines de recherche. Dick Bierman est aussi fortement impliqué dans les expériences qui visent à comprendre les éventuelles relations entre la physique quantique et la conscience.

Articles

Réponses émotionnelles inconscientes anormales : Preuve d’une inversion de la flèche du temps ?
Les psychologues Dean I. Radin (Insitute of Noetic Sciences, Californie, USA) et Dirk J. Bierman (Université d’Amsterdam et d’Utrecht, Pays-Bas) se sont intéressés aux mesures physiologiques de phénomènes psi. Ils ont ainsi repris un protocole classique de psychologie expérimentale pour mesurer la réaction de sujets à la présentation d’images émotionnellement chargées. Cet article examine en détail plusieurs études, dont certaines sont des réplications conceptuelles d’expériences antérieures, d’un effet anormal de pré-réponse inconsciente anticipant la présentation d’images émotionnellement chargées. Le score total pour les trois études est significatif (z = 2,16 ; p<0,016 ; test unilatéral). Les auteurs évaluent plusieurs hypothèses pour expliquer cette réponse anticipée, dont l’hypothèse psi du "pressentiment", c’est-à-dire d’une forme simple et inconsciente d’activité prémonitoire, qui est comparée à un effet de symétrie temporelle macroscopique.



Sur le Web


Les autres mots clés



-  Tous les mots clés :