Home
Congrès international de parapsychologie à Utrecht

Congrès international de parapsychologie à Utrecht

Certains se rappelleront que le premier congrès international de parapsychologieEtude rationnelle et pluridisciplinaire des faits semblant inexplicables dans l'état actuel de nos connaissances, et mettant en jeu directement le psychisme et son interaction avec l'environnement. C’est en 1889 que l’Allemand Max DESSOIR proposa les termes de parapsychologie pour "caractériser toute une région frontière encore inconnue qui sépare les états psychologiques habituels des états pathologiques", et de paraphysique pour désigner des phénomènes objectifs qui paraissent échapper aux lois de la physique classique. On parle plus spécifiquement de parapsychologie expérimentale pour désigner la parapsychologie dans le cadre du laboratoire. avait eu lieu à Utrecht, au Pays-Bas, en 1953. La France était alors représentée par René Warcollier, Raphaël Khérumian, Gabriel Marcel, René Sudre, Marcel Martiny, Paul et Christiane Vasse, Jacques Donnars… Ce congrès ouvrait la voie à des rencontres régulières où les parapsychologues de tout pays faisaient le point sur leurs travaux, et publiaient des actes où transparaissait l’intérêt majeur de ces entretiens : les débats entre pairs.

55 ans plus tard, la Parapsychology Foundation organise un nouveau congrès dans les mêmes lieux, à la fois pour se souvenir et pour ouvrir sur l’avenir, car le thème de ce congrès est « le futur de la parapsychologie ». Du 15 au 18 octobre se succèderont à la tribune de nombreux chercheurs reconnus, présentant leurs travaux et leurs réflexions, ouvrant des perspectives qui seront ensuite discutées collectivement : mesures du psiThouless et Wiesner ont introduit en 1942 l’expression "Phénomène psi" (et non "psy"), de la lettre grecque Psi, qui se voulait un terme neutre simplement destiné à désigner le "facteur inconnu" dans les expériences de parapsychologie, en opposition avec les communications sensori-motrices habituelles. On utilise ainsi le terme psi comme signifiant de façon générale une communication anormale avec l’environnement (perceptions extra-sensorielles ou psychokinèse). On utilise fréquemment en parapsychologie les expressions de sujet psi, de perceptions psi et de phénomènes psi., psiThouless et Wiesner ont introduit en 1942 l’expression "Phénomène psi" (et non "psy"), de la lettre grecque Psi, qui se voulait un terme neutre simplement destiné à désigner le "facteur inconnu" dans les expériences de parapsychologie, en opposition avec les communications sensori-motrices habituelles. On utilise ainsi le terme psi comme signifiant de façon générale une communication anormale avec l’environnement (perceptions extra-sensorielles ou psychokinèse). On utilise fréquemment en parapsychologie les expressions de sujet psi, de perceptions psi et de phénomènes psi. hors du laboratoire, théories du psiThouless et Wiesner ont introduit en 1942 l’expression "Phénomène psi" (et non "psy"), de la lettre grecque Psi, qui se voulait un terme neutre simplement destiné à désigner le "facteur inconnu" dans les expériences de parapsychologie, en opposition avec les communications sensori-motrices habituelles. On utilise ainsi le terme psi comme signifiant de façon générale une communication anormale avec l’environnement (perceptions extra-sensorielles ou psychokinèse). On utilise fréquemment en parapsychologie les expressions de sujet psi, de perceptions psi et de phénomènes psi., parapsychologieEtude rationnelle et pluridisciplinaire des faits semblant inexplicables dans l'état actuel de nos connaissances, et mettant en jeu directement le psychisme et son interaction avec l'environnement. C’est en 1889 que l’Allemand Max DESSOIR proposa les termes de parapsychologie pour "caractériser toute une région frontière encore inconnue qui sépare les états psychologiques habituels des états pathologiques", et de paraphysique pour désigner des phénomènes objectifs qui paraissent échapper aux lois de la physique classique. On parle plus spécifiquement de parapsychologie expérimentale pour désigner la parapsychologie dans le cadre du laboratoire. à l’université, parapsychologieEtude rationnelle et pluridisciplinaire des faits semblant inexplicables dans l'état actuel de nos connaissances, et mettant en jeu directement le psychisme et son interaction avec l'environnement. C’est en 1889 que l’Allemand Max DESSOIR proposa les termes de parapsychologie pour "caractériser toute une région frontière encore inconnue qui sépare les états psychologiques habituels des états pathologiques", et de paraphysique pour désigner des phénomènes objectifs qui paraissent échapper aux lois de la physique classique. On parle plus spécifiquement de parapsychologie expérimentale pour désigner la parapsychologie dans le cadre du laboratoire. clinique, et aussi les défis passés, actuels et futurs. Tels sont les thèmes abordés par le gratin de la parapsychologieEtude rationnelle et pluridisciplinaire des faits semblant inexplicables dans l'état actuel de nos connaissances, et mettant en jeu directement le psychisme et son interaction avec l'environnement. C’est en 1889 que l’Allemand Max DESSOIR proposa les termes de parapsychologie pour "caractériser toute une région frontière encore inconnue qui sépare les états psychologiques habituels des états pathologiques", et de paraphysique pour désigner des phénomènes objectifs qui paraissent échapper aux lois de la physique classique. On parle plus spécifiquement de parapsychologie expérimentale pour désigner la parapsychologie dans le cadre du laboratoire., incluant le prix Nobel de physique Brian Josephson, et trois « vétérans » qui étaient déjà là lors du congrès de 1953.

L’IMI est bien représenté puisqu’un contingent important de ses membres y ont été invités : Mario Varvoglis, Peter Bancel, Djohar Si Ahmed, Paul-Louis Rabeyron, ainsi que deux étudiants du GEIMI. En qualité d’observateurs, ils interviendront lors des débats et rapporteront chez eux les fruits de ces échanges.

Pour tout savoir sur le programme, les résumés des interventions et les biographies des participants, rendez-vous sur le site de la Parapsychology Foundation : http://pflyceum.org/266.html