-  Ressources -  Articles de réflexion générale

Quand Conan Doyle parle de l’IMI

Quand Conan Doyle parle de l'IMI


Le romancier Conan Doyle, père de Sherlock Holmes, est devenu partisan du spiritisme vers la fin de sa vie. Il a assisté à des expérimentations sur les ectoplasmes et autres phénomènes dits paranormaux tout en en donnant une interprétation personnelle. Dans un de ses romans documentés, dans la série des enquêtes du Professeur Challenger, il consacre tout un chapitre à décrire ce qui se faisait à l’Institut Métapsychique International dans les années 1920. Une plongée dans l’histoire comme si vous y étiez !

(PNG) Conan Doyle a publié "Au pays des brumes" en 1928. Il y relate notamment un condensé d’expérimentations sur la matérialisation d’une substance inconnue, baptisée "ectoplasme" par Charles Richet. Il mélange des données issues de séances avec Kluski et Guzik, en se donnant quelques libertés par rapport aux conditions réelles de ces études.

L’intérêt du récit est qu’il arrive à nous donner le sentiment de plonger aux côtés de Geley (rebaptisé Maupuis), Richet, De Gramont, Flammarion, etc. (cités sous leur vrais noms). L’IMI est localisé avenue Wagram, de façon quasi prémonitoire puisque ce ne sera vrai qu’en 1955. Doyle était pourtant venu à l’IMI avenue Niel avec sa femme, et il en reste quelques photos et souvenirs dans les archives.

Vous pouvez lire le livre de façon très agréable sur votre ordinateur en suivant ce lien :

http://www.ebooksgratuits.com/pdf/doyle_au_pays_des_brumes.pdf

Le chapitre sur les séances à l’IMI est chapitre XII (p.226 et suiv) avec un petit renvoi vers une appendice p. 325.


Mots clés associés à cet article :