-  Parapsychologie -  Perspectives et théories

Prospection de gisements

Prospection de gisements

Par Mario Varvoglis

Parmi les applications possibles du psi, la recherche de gisements a déjà été employée par les militaires comme par les entrepreneurs. Ceux-ci font parfois preuve d’initiatives scientifiques quand leurs intérêts sont en jeu. Plusieurs parapsychologues ont mené des recherches sérieuses sur ce sujet.

Selon Dean et Mihalasky, les scientifiques américains participant à un congrès, à Moscou, en 1972 furent les premiers étonnés à la présentation d’un reportage vidéo montrant les marines au Vietnam utilisant une baguette de sourcier pour détecter les mines. Celle-ci, spécialement conçue pour eux, se tenait dans une seule main (laissant l’autre libre) et, repliée, avait la taille d’un stylo.

La radiesthésie est de plus en plus employée par les grandes compagnies d’eau et de pétrole. Ontario Hydro, troisième géant mondial, a révélé qu’elle utilisait très couramment des radiesthésistes en coordination avec ses méthodes d’ingénierie. Comme Stephen Schwartz le souligne, il semble qu’une voie très efficace soit ouverte par la collaboration fluide et bien pensée entre des experts et ingénieurs avec leurs équipements ultra-sophistiqués, et des sujets psi doués. Les voyants, en prédisant l’emplacement des gisements, la profondeur, etc., peuvent faire économiser des millions de dollars aux grosses compagnies. Souvent, des problèmes gigantesques surgissent du fait de câbles ou de canalisations dont on a perdu les traces.

Ainsi, lors de la construction de la centrale nucléaire à Pickering, dans l’Ontario, des ouvriers manoeuvrant les caterpillars furent presque électrocutés en touchant ou sectionnant, ça et là, des cables de 4000 volts dont ils n’arrivaient pas à situer l’emplacement. Après des délais occasionnant des pertes considérables, l’ingénieur responsable d’Hydro fit venir un radiesthésiste qui traça à la baguette le parcours du cable, et permit de le déterrer. La radiesthésie est aussi une solution remarquablement efficace et peu coûteuse pour trouver de l’eau.

La ville d’Elsinore, privée d’eau, dépensa plus d’un million de dollars à la faire venir de Los Angeles. Tous les experts fédéraux et de l’état avaient conclu qu’il n’y avait pas d’eau dans tout le secteur. Un radiesthésiste très connu, Cameron, habitant la ville, insistait sur le fait qu’il avait détecté une nappe d’eau souterraine sous le lac asséché. Après s’être vue refuser un approvisionnement plus conséquent, la communauté décida enfin de creuser pour tester les emplacements décrits par Cameron : Elsinore se retrouva rapidement avec les trois plus grands puits de la Californie du sud, exactement aux endroits prédits. Ce qu’il y a de plus étrange dans cette technique est la capacité qu’ont certains radiesthésistes de localiser de l’eau ou des gisements à partir d’une simple lecture sur carte à grande distance du site.

C’est ainsi que Henri Gross, l’un des radiesthésistes les plus connus des USA, montra ses talents lors d’une réception dans le Maine (USA) et localisa ainsi de l’eau aux Bermudes, là où personne n’avait pu en trouver depuis 3 siècles ! Un psychiatre étudia les facultés de Gross et l’observa pendant qu’il détectait sur le terrain 7 puits de pétrole dans un sol où aucun spécialiste n’aurait pu prédire la présence de pétrole. Gross avait donné non seulement la localisation exacte, mais aussi certaines indications quantitatives, telles que profondeur de la nappe, débit, etc. avec une grande justesse. Gross est réputé pour avoir trouvé nombre de gisements et de nappes d’eau souterraines à partir de cartes détaillées, avec une précision remarquable, et cette possibilité rend toute explication du phénomène par la seule sensitivité aux champs magnétiques insuffisante pour expliquer ce qui se passe à distance.

Cet article est extrait du Cd-rom Psi-explorer réalisé par Mario Varvoglis en 1995, et ayant pour but de présenter au grand public de façon vulgarisée les recherches parapsychologiques et leurs implications.

Mots clés associés à cet article :