-  L’IMI et vous -  Newsletter

Newsletter Mars 2007 n°1

Newsletter Mars 2007 n°1


I. UNE VIE APRES LA VIE ? CONFERENCE D’ERLENDUR HARALDSSON
II. HANS BENDER A STRASBOURG

I. UNE VIE APRES LA VIE ? Enquêtes sur la Réincarnation

Une conférence du Professeur Erlendur Haraldsson. Le lundi 16 avril 2007.


La parapsychologie moderne s’intéresse principalement aux phénomènes psi associés à des organismes vivants : télépathie, précognition, clairvoyance. Cependant les pères de la recherche psychique étaient par-dessus tout motivés par une question d’un autre ordre et des plus difficiles qui soit : l’existence de l’âme. Pouvait-on, se demandaient-ils, étudier scientifiquement qu’une partie de nous survit à la mort du corps, - une sorte de soi indépendant du cerveau, ou au moins un agrégat de souvenirs ?

Seule une poignée de chercheurs étudient encore cette question fondamentale avec des outils scientifiques. L’approche qui semble la plus fascinante a été initiée voici 50 ans par le travail révolutionnaire du professeur Ian Stevenson. Il a enquêté sur des cas d’enfants semblant avoir des souvenirs de leurs vies antérieures.

Avec la mort de Stevenson voici seulement quelques semaines, le Dr. Erlendur Haraldsson est devenu la référence mondiale de ce domaine. Il a en effet étudié de nombreux cas d’enfants ayant des souvenirs de vies antérieures au Liban, au Sri Lanka, ainsi qu’en Inde et en Islande. Ses enquêtes se focalisent sur la façon dont on peut vérifier les déclarations faites par ces enfants, en utilisant les données sur une personne décédée qui correspondraient aux descriptions faites par les enfants. Il a donc examiné les explications parapsychologiques, psychologiques, religieuses et culturelles de ce phénomène.

Dans sa conférence, le professeur Haraldsson décrira ses méthodes de recherche, ses découvertes majeures, ainsi que certaines des implications de ce domaine fascinant.

Erlendur Haraldsson est professeur émérite de psychologie à l’université d’Islande. Il a publié de nombreux articles dans des journaux scientifiques. Il est de plus l’auteur de cinq livres, certains publiés en plusieurs langues, dont un en français : « Ce qu’ils ont vu... Au seuil de la mort ». Paris : Club Loisirs, 1983.

II. HANS BENDER A STRASBOURG

Le psychologue et parapsychologue Hans Bender (1907-1991) a enseigné à Strasbourg durant l’occupation allemande. Il y avait fondé un centre de recherches parapsychologiques et une clinique privée pour les personnes en prise avec des problématiques paranormales. Depuis cet épisode, une rumeur a circulé autour des liens entre Bender et le nazisme, rumeur entretenue par le témoignage biaisé d’une de ses filles colporté sur plusieurs sites. Il a fallu attendre l’enquête approfondie d’un véritable historien pour que les événements soient mis au clair. Le professeur d’histoire et de langues romanes à l’Université de Freiburg, Frank-Rutger Hausmann, conclut dans son livre « Hans Bender et l’Institut de psychologie et de psychologie clinique à la Reichsuniversität de Strasbourg de 1941 à 1944 » (Ed. Ergon, 2006) que Bender n’était pas du tout nazi. Bender a montré un opportunisme raisonnable, qui lui a permis de sauvegarder des documents inestimables et de développer ses recherches en parapsychologie. Le passage de Bender à Strasbourg est donc présenté, dans le résumé français écrit par l’auteur, comme ayant un bilan positif.
http://www.metapsychique.org/Hans-Bender-a-Strasbourg.html

Et n’hésitez pas à transmettre la newsletter autour de vous,


Mots clés associés à cet article :