-  Activités de l’IMI

Groupe Etudiants de l’IMI

Groupe Etudiants de l'IMI
Présentation générale du Groupe Etudiants

Par Paul-Louis Rabeyron

Le Groupe Etudiants de l’Institut Métapsychique International (GEIMI) a été créé en décembre 2003. Il fonctionne sous la responsabilité de Paul-Louis Rabeyron et propose aux étudiants une approche transdisciplinaire des phénomènes dits paranormaux. Le principal objectif de ce groupe est de permettre de développer, pour de jeunes chercheurs, une approche critique et objective de ce champ de recherche.

En l’absence de référentiel universitaire permettant aux étudiants d’étudier ces phénomènes dans un cadre institutionnel, il est apparu nécessaire de leur proposer une possible formation. Il ne s’agit pas d’un enseignement classique mais plutôt d’un cadre au sein duquel les étudiants peuvent se former eux-mêmes. Un site privé, une mail liste, une bibliographie indicative et des réunions trimestrielles permettent à l’ensemble des étudiants d’acquérir, selon la motivation et le temps qui sont les leurs, les connaissances de base indispensables pour qui veut aborder ce domaine de recherche complexe.

GEIMI n’est pas seulement un groupe de formation. Il a aussi pour vocation la recherche, qui peut être menée par les étudiants ayant assimilé un bagage théorique suffisant. Ainsi, certains d’entre eux participent déjà activement aux travaux de l’IMI. En effet, les étudiants, généralement plus disponibles que les membres de l’IMI eux-mêmes, peuvent jouer un rôle fondamental dans le bon déroulement de certaines des expériences réalisées dans le cadre de l’Institut.

Ce Groupe est actuellement composé d’une vingtaine d’étudiants, titulaires au minimum d’un niveau BAC + 2, et provenant de différentes filières : psychologie, médecine, philosophie, physique, biologie, archéologie, anthropologie, histoire, commerce, etc. Plusieurs doctorants sont actuellement membres de GEIMI. La diversité de ces origines universitaires est le reflet de l’approche pluridisciplinaire indispensable à la bonne prise en compte des problématiques et enjeux de ce vaste champ d’étude. Environ un quart des étudiants réalise actuellement des travaux en lien avec le paranormal dans un cadre universitaire.

GEIMI a pour ambition de combler, ne serait-ce qu’en partie, le vide institutionnel francophone, en espérant que cette situation ne soit que provisoire. Ce groupe a aussi pour objectif de favoriser les échanges et de donner des informations aux universitaires intéressés. Parmi eux, certains peuvent être prêts à favoriser des travaux de recherche, que ce soit dans le domaine des sciences exactes ou des sciences humaines.

Le développement conséquent de ce groupe en un peu plus d’un an signe l’intérêt manifeste de nombreux étudiants, en France, pour la parapsychologie et laisse entrevoir de belles réalisations dans les années à venir. Vous pouvez, vous aussi, rejoindre GEIMI, si sa démarche vous semble en adéquation avec la vôtre. Pour ce faire, vous pouvez lire la présentation complète et suivre la procédure qui vous amenera à contacter par e-mail Paul-Louis Rabeyron et à vous inscrire à l’A-IMI au tarif étudiant de 15€.

Si vous êtes enseignant en milieu universitaire, vous pouvez également prendre contact avec Paul-Louis Rabeyron, que ce soit pour obtenir de plus amples informations sur GEIMI ou dans le but de participer au développement de projets de recherches en cours ou à venir.

Pour plus d’informations, consultez la Faq GEIMI, le document de présentation et d’inscription à GEIMI, ou contactez Paul-Louis Rabeyron

Mots clés associés à cet article :