-  Parapsychologie -  Perspectives et théories

Détectives psi

Détectives psi


Les séries américaines font de plus en plus usage du personnage du "détective psi", c’est-à-dire d’un enquêteur dont le flair dépasse même les possibilités du brillant Sherlock Holmes ! L’ennui, c’est que ces personnages ont leurs pendants historiques qui, eux, restent tout à fait ignorés. Voici donc quelques exemples de détective psi recensés par les parapsychologues.

Un accident d’hélicoptère élucidée par une médium

Arthur Young, l’inventeur de l’hélicoptère, avait dû faire face à un accident qui avait tué le pilote et son assistant. Tiraillé par la culpabilité, il en avait cherché en vain la cause technique. Il amena alors un morceau de l’hélice à la célèbre médium Eileen Garrett qui, le tenant dans ses mains, retraca par psychométrie ce qui s’était passé. Elle dit que l’accident n’avait pas été dû à un problème technique, mais que le pilote était à ce moment là proche de la dépression nerveuse et venait juste de décider d’entrer dans un monastère.

Young préféra éviter de questionner la famille en deuil. Mais une année plus tard, il alla voir le directeur de la compagnie qui avait demandé les services du pilote : celui-ci lui confia alors que le pilote avait été au bord de la dépression nerveuse, prêt à se retirer dans un monastère.

Un parapsychologue assassiné !

Voici un exemple de l’utilisation de la rétro-cognition, ou capacité à retrouver par voyance directe une information ayant trait au passé :

En Août 1990, les chercheurs rassemblés à Washington pour le congrès annuel de la Parapsychological Association ( PA), reçurent l’annonce du meurtre brutal de Scott Rogo, membre de la PA, ami de nombre de participants, et probablement l’écrivain américain le plus connu et le plus prolifique de livres grand public sur la parapsychologie. Rogo venait d’être découvert poignardé dans sa maison de Californie, et la police n’avait aucun indice quant au meurtrier. Un suspect avait bien été interpellé, mais comme ses empreintes ne se trouvaient sur aucun des objets qu’elle avait passés au crible, il avait été relâché. Quelques mois plus tard, un article du Daily News de Los Angeles, daté du 7 Avril 1991, décrivait comment le cas avait été finalement tranché. Des amis de Scott Rogo avaient fait appel à plusieurs sujets psi et chacun de ceux-ci fournit, de façon indépendante, sa propre voyance du meurtre. Comparées entre elles, les descriptions contenaient des points communs, notamment l’existence de deux meurtriers et non pas un seul, et la mention d’une dispute à propos d’une dérisoire somme d’argent, ayant entraîné le meurtre.

L’un des sujets psi, Marcotte, déjà bien connu du grand public par un livre sur les détectives psi, procura la voyance la plus détaillée, enregistrée sur cassette, et accomplie après une méditation. Il décrivit comment les deux criminels, après avoir tué Scott Rogo, se rendirent à la cuisine pour prendre un verre ... histoire de se calmer les nerfs ! Bien qu’ayant pris des précautions, l’un d’eux avait laissé ses empreintes sur son verre. Se basant sur ces indications, la police put retrouver le verre portant encore les empreintes très nettes du premier suspect. Ce dernier fut alors arrêté et placé en détention.


Pour aller plus loin, vous pouvez consulter cet article de S. Schwartz qui donne d’autres exemples importants de cette application : http://www.metapsychique.org/ESPD-Blue.html

D’autres exemples recensés par P. Catala et G. Gutierez : http://www.metapsychique.org/Le-psi-et-la-police.html

Cet article est extrait du Cd-rom Psi-explorer réalisé par Mario Varvoglis en 1995, et ayant pour but de présenter au grand public de façon vulgarisée les recherches parapsychologiques et leurs implications.

Mots clés associés à cet article :