-  Parapsychologie

Qu’est-ce que la parapsychologie étudie ?

Qu'est-ce que la parapsychologie étudie ?


Beaucoup pensent que le plus étrange et le plus intéressant des aspects de la parapsychologie est que les phénomènes étudiés ne semblent pas être limités par les frontières connues de l’espace et du temps, et qu’ainsi la distinction usuelle entre esprit et matière devient bien floue.

L’usage populaire définit les phénomènes classiques de la parapsychologie suivants :

Psi : terme neutre pour phénomènes parapsychologiques.

Télépathie : communication directe de conscience à conscience.

Précognition : aussi appelée "prémonition". Obtenir des informations sur des événements futurs lorsque ces informations ne peuvent pas être connues de manière normale. Beaucoup de personnes témoignent de rêves à teneur précognitive (rêves prémonitoires).

PES (ESP en anglais) : Perception Extra Sensorielle ; terme général pour désigner l’obtention d’informations sur des événements, en dehors des sens communs. Ce terme englobe la télépathie, la clairvoyance et la précognition.

Psychokinèse : aussi appelée PK ; interaction mentale directe avec des objets physiques, animés ou non.

Bio-pk : interactions mentales directes avec des organismes vivants.

NDE : Near Death Experience (Expérience Proche de la Mort) ; l’experience de se sentir séparé de son corps, souvent accompagnée de perceptions visuelles comme si l’on était au-dessus de son corps lors de coma ou d’arrêt cardiaque le plus souvent.

Réincarnation : La croyance en des vies successives, avec comme preuve première les souvenirs de vies antérieures qu’auraient de très jeunes enfants.

Polergeist : large série de phénomènes de PK souvent attribués aux esprits, mais qui sont généralement en lien avec des personnes vivantes, souvent des adolescents.

Note technique : définitions
Les termes ci-dessus sont représentatifs de l’usage commun, mais les parapsychologues définissent souvent le psi en des termes plus neutres et plus pratiques. Les étiquettes ainsi collées aux phénomènes sont en effet porteuses de beaucoup de connotations implicites qui peuvent mener à des erreurs d’interprétations. Par exemple, la télépathie est souvent envisagée comme une lecture de l’esprit. Cependant, dans la pratique, et dans tous les laboratoires de recherche, les expériences de télépathie impliquent rarement la perception de réelles pensées, et la logique de l’expérience elle-même ne requiert pas de communication entre deux consciences, et peut aussi "s’expliquer" en termes de clairvoyance ou de précognition. Gardez à l’esprit que les termes et concepts utilisés en disent plus sur les situations dans lesquelles sont observés les phénomènes, que sur la nature fondamentale des phénomènes eux-mêmes. Que deux événements soient classés dans la même catégorie ne signifie pas qu’il s’agisse du même événement. Enfin, dans la pratique scientifique, beaucoup des termes basiques cités ci-dessus sont accompagnés de qualificatifs tels que "apparent", "supposé" ou "ostensible". Cela est dû au fait que beaucoup d’événements supposés impliquer du psi ne sont peut-être pas dûs au psi, mais à des raisons physiques ou psychologiques normales, simplement mal interprétées.

Mots clés associés à cet article :