Autour de la parapsychologie



L’OBE serait-elle liée à une aire cérébrale ?
Il y a eu récemment une augmentation notable du nombre d’articles de recherche relatifs à l’étude des OBEs (Out of Body Expériences, Expériences Hors du Corps) qui ont été publiés dans des revues « mainstream ». La plupart de ces articles se sont focalisés sur la recherche d’aires cérébrales qui pourraient être associées à une caractéristique commune de l’OBE - voir son propre corps à distance. La dernière contribution à cette recherche est due à une équipe de neurochirurgiens dirigée par le Dr. Dirk De Ridder de l’Hopital Universitaire d’Anvers, Belgique, et leurs résultats sont exposés dans une étude de cas qui vient d’être publiée dans le numéro du 1er novembre de la prestigieuse revue « New England Journal of Medicine » (De Ridder et al., 2007). Leur compte-rendu semble s’appuyer sur des études neurologiques précédentes relatives à l’induction artificielle de caractéristiques souvent associées aux OBEs.
Lire l'article

Mise au point de l’IMI sur l’utilisation commerciale de son nom
L’Institut Métapsychique International rappelle qu’il ne cautionne aucune démarche publicitaire d’aucun voyant ni d’aucun praticien du paranormal, quel qu’il soit (guérisseur, chaman, marabout, médium spirite, magnétiseur, sourcier, etc.). Par conséquent, tout voyant se réclamant de l’IMI est un escroc et potentiellement un charlatan.
Lire l'article


Les progrès des recherches sur le psi : La chaire Koestler de parapsychologie de l’Université d’Edimbourg
Ce document est le résumé d’un article d’Adrian Turpin, intitulé "Scepticbusters" ("les chasseurs de sceptiques"), et publié dans le Financial Times du 1er avril 2005. Il propose un bref aperçu des recherches effectuées à la Koestler Parapsychology Unit d’Edimbourg ainsi que quelques arguments de sceptiques et de parapsychologues concernant l’état actuel des recherches sur le psi.
Lire l'article


Mort de Robert L. Morris, l’un des pères fondateurs de la parapsychologie
Le 12 août dernier, Robert Morris mourrait subitement d’une crise cardiaque, peu après son retour de la convention annuelle de la Parapsychological Association, qui venait de se dérouler à Vienne. Ses obsèques ont eu lieu le 19 août, et furent l’occasion d’un discours du président de l’université d’Edimbourg. Tous les batiments de l’université avaient dressé un drapeau noir hommage au savant. Le jour même, Pierre Lagrange, sociologue et historien des parasciences, publiait un long article dans le Figaro. Il nous a aimablement autorisé à le reproduire ici.
Lire l'article


Un perroquet qui a de l’avenir
Aimée est artiste, elle vit à new York. Entre autre talents elle a celui de savoir patiemment apprendre à parler aux perroquets, dont elle raffole. Elle y met un soin et une application, sans doute, que bien d’autres poussent moins loin qu’elle.
Lire l'article