Science-fiction et soucoupes volantes : une réalité mythico-physique

Une réédition de l’ouvrage de Bertrand Meheust (membre de comité directeur de l’IMI), intitulé Science-fiction et soucoupes volantes, est à présent disponible :

Présentation de l’éditeur

Au printemps de 1978 un jeune professeur de philosophie publie au Mercure de France, sous le titre Science-fiction et soucoupes volantes, un livre qui va secouer le monde de l’ufologie. Il y montre, textes à l’appui, et avec une précision méticuleuse, que toutes les péripéties étranges décrites après 1947 par les témoins d’ovnis ont été racontées par des écrivains de science-fiction entre 1880 et 1945. Une révélation qui prend à contre-pied les idées de l’époque. La majorité des ufologues vivent encore en 1978 dans la conviction que l’irruption des soucoupes volantes n’a pas eu de précédents imaginaires. Bertrand Méheust leur prouve le contraire et s’efforce de tirer les conséquences de cette antécédence paradoxale du mythe sur la réalité, sans chercher pour autant à réduire les ovnis à la culture. La réflexion qui en résulte aboutit à un livre fascinant, qui est resté sans équivalent dans la littérature ufologique. Science-fiction et soucoupes volantes a ouvert la voie à une approche complète et équilibrée d’un problème chargé d’implications philosophiques et scientifiques. Le texte donné ici est celui de 1978. Mais l’auteur a tenu à revenir sur son parcours dans une préface inédite où il examine sans concessions les qualités et les défauts de son ancienne enquête et, en s’appuyant sur sa propre démarche, il s’efforce d’imaginer les voies de l’ufologie future.

une interview de Bertrand Meheust sur ce thème est disponible à cette adresse.