Réenchanter la science - nouveau livre de Rupert Sheldrake

Albin Michel publie une traduction du dernier livre de Rupert Sheldrake, membre de notre comité d’honneur, démontant les dogmes de la science, notamment ceux qui sont souvent censés rendre impossible tout phénomène parapsychologique.

(JPEG) Réenchanter la science
-  à découvrir ici

Présentation de l’éditeur

Figure de la science contemporaine, pionnier de la découverte du processus de vieillissement cellulaire, le biologiste Rupert Sheldrake, chercheur associé à l’université de Cambridge, suscite passions et débats au sein de la communauté scientifique.
Son nouveau livre, qui a déclenché une polémique dans les pays anglo-saxons, revient sur sa théorie de la « résonance morphique » et remet en cause les bases mêmes de la recherche fondamentale. Alors que les sciences et la technologie sont au faîte de leur puissance, des postulats vieux de plusieurs siècles l’empêchent aujourd’hui d’avancer. En pointant l’un après l’autre ces postulats érigés en dogmes intouchables (la nature est une machine ; les lois de la nature sont immuables ; la matière est inconsciente ; les phénomènes « paranormaux » sont des illusions ; la conscience est une production du cerveau ?), il démontre dans cet essai aussi remarquable que subversif l’urgence de s’en libérer. Et lance le mot d’ordre d’une indispensable régénération de la science, passionnante invitation à imaginer une autre façon de voir le monde.

Par ailleurs, le Groupe Etudiants de l’IMI a récemment publié un article analysant certaines critiques par Nicolas Gauvrit de travaux de Sheldrake testant les capacités télépathiques du perroquet N’kisi. A lire ici.